Il n’est pas toujours évident d’installer un punching-ball suspendu dans un logement, dans un la mesure où ce type d’équipement nécessite un point d’ancrage solide au plafond ou sur un mur. Pour éviter les éventuels dégâts entraîner par une mauvaise installation, il est préférable de se tourner vers les sacs de frappe sur pied. Supportés par une base remplie d’eau ou de sable, ces derniers peuvent être déplacés et peuvent intégrer facilement des salles plus ou moins exiguës.

Les principaux avantages des punching-balls sur pied

Le principal atout d’un punching-ball sur pied réside dans son installation. Contrairement aux sacs de frappe classiques, il ne nécessite aucun support solide tel qu’un plafond en béton, un mur maçonné ou une poutre pour sa fixation. Il suffit de remplir sa base avec de l’eau ou du sable et l’installer sur une surface suffisamment plane pour débuter les entraînements.

Outre la quasi-absence de travaux de pose, le sac autoporté peut être placé dans n’importe quelle salle et adapté aux séances d’entraînement en plein air.

Par ailleurs, il peut être entreposé dans un placard, à condition que celui-ci soit suffisamment spacieux, et peut accompagner son utilisateur lors de ses déplacements vers les salles de gym. Pour les entraîneurs, il se présente comme le matériel incontournable dans la réalisation des cours à domicile.

Côté coût, ce type d’équipement est nettement moins onéreux que les punching-balls classiques. Si son prix est relativement similaire à celui d’un sac suspendu, il permet de réaliser des économies non-négligeables au niveau de la pose.

A noter que, les modèles autoportés sont plus statiques que les sacs suspendus. Ils permettent donc de mieux travailler la puissance, la rapidité et conviennent parfaitement aux sports de combat utilisant davantage les pieds que les poings, tels que le taekwondo ou le kick-boxing.

Les inconvénients des punching-balls sur pied

Les punching-balls sur socle ne sont pas parfaits et leur instabilité compte parmi leurs principales faiblesses. Certains modèles sont équipés d’une base de dimensions trop restreintes et vacillent, au moindre coup.

Avant de procéder à l’achat de son sac de frappe autoporté, il est fortement conseillé de vérifier méticuleusement si les caractéristiques de l’équipement conviennent à ses besoins. Les équipements destinés aux entraînements de faible intensité et aux débutants ne peuvent encaisser de coups puissants.

En règle générale, les fabricants précisent le poids et la puissance supportée par leurs produits. L’idéal est d’opter pour les matériels dédiés aux professionnels, bien que ceux-ci soient souvent onéreux.

Quelques exemples de punching-balls autoportés dédiés aux professionnels

Le BOB Heavy Bag de Century

Produit par Century, le BOB Heavy Bag est un punching-ball à la fois résistant et durable. Sa surface de frappe est conçue en caoutchouc et sa base est en plastique dur ou en PVC. Cette dernière peut être remplie de sable ou d’eau et offre une excellente stabilité à l’ensemble de l’équipement.

Outre sa robustesse et sa capacité à supporter des coups particulièrement violents, BOB se démarque de ses concurrents par sa forme humaine, permettant de réaliser des entraînements plus réalistes. Il est disponible en deux versions, à savoir normale et XL. Les modèles XL disposent d’un buste plus imposant et proposent des zones de frappe supplémentaires.

Le Wavemaster Original de Century

Commercialisé par Century il y a plus de 10 ans, le Wavemaster Original reste encore une des grandes références dans l’univers des punching-balls destinés aux professionnels. Utilisé par de nombreux amateurs de sport de combat, ce sac est composé de mousse à forte densité dont le rôle est d’absorber les chocs. Son revêtement est en vinyle et il est équipé d’une base très large, pouvant accueillir du sable ou de l’eau.

Contrairement à BOB Heavy Bag, le Wavemaster Original ne propose pas une forme humaine en guise de zone de frappe. Néanmoins, il est réglable en hauteur et s’adapte parfaitement à tout type d’entraînement : low-kick, high-kick, etc.

Le Wavemaster XXL de Century       

Toujours conçu par Century, le Wavemaster XXL est une autre version du Wavemaster Original. Il mesure environ 1.75 mètre et propose une surface de frappe plus large (45 cm).

A l’instar du Wavemaster normal et XL, son revêtement est en vinyle et est extrêmement résistant aux chocs les plus violents. Ses qualités font de lui, un sac adapté aux adeptes de Multi-Martial Arts. La mousse à haute densité composant sa zone de frappe permet d’absorber les coups de manière efficace et convient aux entraînements focalisés sur les jeux de jambes.

L’Omniflex d’Everlast

L’Omniflex d’Everlast peut être une excellente alternative aux produits de Century. Moins cher que ces derniers, il s’adresse davantage aux particuliers qu’aux professionnels. Ce punching-ball sur pied est idéal pour les entraînements à domicile.

Il est réglable en hauteur (jusqu’à 1.70 mètre) et propose une zone de frappe plus ou moins conséquente, permettant de travailler les coups à mi-hauteur, les coups de genoux et les low-kicks.

La base de l’Omniflex peut être remplie de sable ou d’eau, en fonction du niveau de résistance souhaité. Elle offre une excellente stabilité à l’ensemble de la structure et permet offre la possibilité de réaliser des coups particulièrement violents, au niveau de la surface de frappe.

Ce sac est destiné aux amateurs de MMA et de boxe thaï. Ses caractéristiques sont similaires à ceux du Powercore, développé par la même marque, sur de nombreux points.

Le Powercore convient aussi bien aux débutant qu’aux professionnels. Sa hauteur est de 1.65 mètre (soit 5 centimètres de moins que l’Omniflex) et propose une zone de frappe absorbant efficacement les coups.

Les principales faiblesses du Powercore résident dans sa tige non-réglable et son coût assez élevé. Le prix de ce produit d’Everlast se rapproche de celui d’un vélo elliptique.

Le punching-ball sur pied flexible de Xn8

Le punching-ball sur pied flexible de Xn8 s’adresse aux pratiquants de MMA et de boxe thaï. Il convient aux particuliers, aux professionnels et est adapté aux entraînements intensifs.

Une fois remplie avec de l’eau ou du sable, sa base est suffisamment stable pour résister à la mobilité du sac de frappe, rembourré de mousse. Au niveau technique, ce punching-ball se distingue des autres produits de la concurrence par son côté flexible. Il permet de travailler de manière efficace les jeux de jambes.